L’importance d’un cycle de maintenance préventive
L’importance d’un cycle de maintenance préventive

L’importance d’un cycle de maintenance préventive

Ou comment la maintenance préventive peut vous aider à tirer le maximum de votre flotte automobile.

Les véhicules qui composent votre flotte automobile, comme beaucoup d’objets technologiques, s’usent, et présentent le risque de tomber en panne.

La panne, pour tous les secteurs qui dépendent de ces technologies, est un petit cauchemar qu’ils ne souhaitent pas voir se réaliser. 

En effet, pour une entreprise dont le bon fonctionnement dépend de ces machines (Usine de production, flotte automobile…), la panne signifie un arrêt de la production. Cet arrêt peut avoir des conséquences désastreuses, du simple manque à gagner au non-respect des délais de livraison.

Il n’est bien sûr pas possible de prévoir ces pannes (quoique…). Toutefois, il est largement possible de réduire la probabilité que cette panne ait lieu. 

Outils

La clé ? La maintenance préventive.

Le site Mobility Work nous en donne la définition suivante : “La maintenance préventive, ou maintenance technique planifiée, consiste à intervenir sur un équipement à intervalles réguliers ou en fonction de critères prédéfinis. Son objectif premier est de réduire les risques de panne sur vos équipements. Il existe trois types de MP : la maintenance systématique, la maintenance conditionnelle et la maintenance prévisionnelle.” 

Pour résumer, l’objectif de la maintenance préventive est d’intervenir en amont de la panne afin de réduire la probabilité que celle-ci ait lieu.

Comme explicité dans la définition, on distingue trois types de maintenance préventive :

  • La maintenance systématique, qui consiste à effectuer des maintenances en fonction d’un calendrier prédéfini, ou d’un nombre d’unités d’usage également prédéfini. Exemple : Une maintenance préventive effectuée tous les premiers mardis du mois pour une machine, ou à chaque fois que 25 000 nouveaux kilomètres sont parcourus pour un véhicule. A vous d’analyser votre outil pour définir le critère.
  • La maintenance conditionnelle, qui consiste à mettre en place une maintenance en fonction d’une condition, le plus souvent un témoin d’usure (témoin d’usure sur le pneu, voyant pour l’usure des plaquettes de frein…)
  • La maintenance prévisionnelle, qui est une version plus complexe et coûteuse de la maintenance conditionnelle. Elle consiste, à l’aide d’analyses techniques, à prévoir le moment de franchissement d’un point critique d’un composant. Elle permet de mettre en place des préventions en amont de ce point critique. Cette technique est utilisée dans les différentes industries pour les outils les plus importants d’une chaîne de production. Souvent, les outils indispensables, qui mettraient l’entreprise en péril en cas de panne.

Dans l’industrie dans laquelle nous évoluons, à savoir la gestion de flotte automobile, les maintenances systématiques et conditionnelles sont les deux types de maintenance les plus utilisés. En effet, dans les véhicules, plusieurs éléments comportent des témoins d’usures, qui peuvent être utilisés pour réaliser des maintenances conditionnelles. Il est également important de mettre en place des maintenances systématiques. Les routes africaines peuvent parfois se montrer traîtresses et endommager le véhicule sans que le conducteur s’en aperçoive directement.

Mécanicien réparant une voiture, exemple de maintenance préventive

Voilà donc 5 bienfaits à la mise en place d’un cycle de maintenance préventive pour les flottes automobiles:

  1. Préserver l’activité : 

Une panne, c’est la mise à l’arrêt de votre véhicule. Or, un véhicule à l’arrêt, c’est des commandes non livrées, des produits non transportés, des chantiers en pause… Bref, une baisse de la productivité et un manque à gagner pour votre entreprise.

  1. Augmenter la durée de vie des véhicules: 

Avoir des véhicules entretenus régulièrement, avec des pièces changées aux moments opportuns, vous permet d’allonger la durée de vie de votre parc automobile. Votre retour sur investissement est donc beaucoup plus important, car le parc ne sera plus renouvelé aussi régulièrement.

  1. Réduire les coûts

Dans le point précédent, un premier élément de réduction de coût est soulevé : mettre en place une maintenance préventive, c’est éviter de racheter des véhicules trop régulièrement. Mais cette maintenance, c’est également éviter les coûts supplémentaires liés à une panne. En effet, un élément défectueux non remplacé peut entraîner une panne plus complexe. Celle-ci coûtera donc plus cher à la réparation. Une simple maintenance aurait permis de remplacer l’élément et d’éviter une aggravation du problème.

  1. Améliorer la qualité de travail 

Mettre en place une maintenance préventive, c’est protéger vos employés. En effet, vous diminuez non seulement le risque de panne, mais également le risque d’accident. Prenons les plaquettes de frein par exemple. Ne pas les changer en temps et en heure, signifie une mise en danger de votre conducteur le jour où les freins cessent de répondre. Protéger votre flotte, c’est protéger vos conducteurs.

  1. Optimiser sa flotte 

Une flotte bien entretenue, c’est une flotte qui consomme moins, qui est plus efficiente et plus apte à répondre à vos besoins sans risques dissimulés.

Nous vous aidons à mettre en place ces maintenances préventives, afin que votre flotte réponde mieux à vos problématiques, sans vous faire défaut.

Laissez vous conduire. Rejoignez-nous

Contact information

Leave your contact information so that the Fleeti Team is able to contact you to discuss further.